Le Centre Marocain pour l’Innovation et l’Entrepreneuriat Social (MCISE) nomme sa Directrice Générale

Le  bureau du Centre Marocain pour l’Innovation et l’Entrepreneuriat Social (MCISE) vient d’annoncer la nomination de Nisrine Ouazzani en tant que directrice générale. Nisrine Ouazzani a rejoint le MCISE en mai 2021 après une expérience de sept ans dans le think tank marocain, Policy Center for the New South, où elle a été chargée de plusieurs dossiers, dont le programme des jeunes leaders, les partenariats et la valorisation de la recherche.

 

Le MCISE, présidé par Adnane Addioui, Ashoka fellow et entrepreneur social, est une association à but non lucratif, fondée en 2012 par des jeunes acteurs du changement social  marocains. Le MCISE est dédié à la recherche de solutions innovantes et entrepreneuriales à chaque défi social au Maroc, à travers ses différents programmes allant de l’inspiration à l’entrepreneuriat jusqu’à l’incubation de projets innovants. Depuis sa création, le MCISE a su diversifier son réseau de partenaires pour s’associer à des institutions publiques et privées ainsi qu’à des organisations internationales afin de mettre en place des programmes d’entrepreneuriat, d’accompagnement et d’accélération de projets à fort impact social au profit des porteur-e-s d’idées, tout en promouvant l’entrepreneuriat social auprès de différents publics (les jeunes, les entrepreneur-e-s, les associations, etc.). 

 

Sur le plan de ses partenariats publics, le MCISE s’est joint au Centre Régional d’Investissement (CRI) de Casablanca-Settat, dans le cadre du programme Qimam qui vise à soutenir les TPME de la région, accélérer leur croissance, leur développement et leur compétitivité sur le marché. Le MCISE compte également parmi ses partenariats internationaux des organisations comme la Banque Mondiale dans le cadre du programme Prise’Up qui est un programme de pré-accélération avec des formations et des mises en relation pour les startups en recherche de fonds de pré-amorçage et/ou d’amorçage sur le plan continental et international. Et enfin, parmi les partenariats privés du MCISE, on compte Afriquia, qui a lancé avec le MCISE et un autre incubateur partenaire, 1000 Fikra qui est une initiative de Afriquia pour encourager les porteurs de projets et les accompagner à les concrétiser en entreprises viables et à forte valeur ajoutée. En 2020, son programme d’incubation Dare Inc. a accompagné pas moins de 230 entreprises dans 33 villes du Maroc et 15 pays africains, dont l’Algérie, la Tunisie, le Sénégal, la RDC, la Côte d’Ivoire et le Bénin.

 

« Pour les cinq prochaines années, nous comptons capitaliser sur l’expérience de terrain réalisée par le MCISE durant les dix dernières années, attaquer le sujet de l’accélération de nos startups – qui en sont demandeuses -, et reposer sur un pôle de recherche visant les doctorant-e-s en entrepreneuriat et de “Entrepreneurship Lab” en cours de développement, afin de mieux répondre aux besoins de nos partenaires ainsi qu’aux priorités que nous nous fixons: le développement d’un écosystème entrepreneurial fédérateur et pérenne, et actif sur l’ensemble du territoire. Nous continuerons également à cibler les communautés des jeunes à travers nos parcours d’inspiration, et à innover dans nos programmes conçus pour offrir aux communautés des “NEETs” des possibilités d’épanouissement à travers l’entrepreneuriat.» nous apprend Nisrine Ouazzani, directrice générale du MCISE.