Conseils d’experts pour les entrepreneurs sociaux marocains

Moroccan CISE en partenariat avec le Miller Center ont organisé du 13 au 15 février un workshop d’accélération dénommé le GSBI BOOST. Cet atelier d'entrepreneuriat social s'étale sur 3 jours et permet aux entrepreneurs de passer de la donnée brute à une information qualifiée et exploitable. 15 startups marocaines ont bénéficié gratuitement de ce bootcamp animé par deux mentors expérimentés du Miller Center et qui ont accompagné plusieurs startups de la Silicon Valley : Pamela Roussos et Thane Kreiner.

February 27, 2017

Impact Model et Business Model : Un Duo Gagnant !

Si plusieurs des apprentissages peuvent être communs entre un business model classique et un business model social, ce dernier a quand même des éléments supplémentaires à prendre en considération quand établi.

Pamela et Thane, lors du GSBI BOOST, ont donc d’abord mis l’accent sur l’importance de concilier son Impact Model avec son Business Model dans son entreprise sociale. Les ateliers se sont poursuivis en allant de la définition de la mission et vision, à l’établissement de son plan financier et plan de développement, tout en passant par le ciblage, le plan marketing, et le business plan. Et afin de consolider ces apprentissages, et pour que les entrepreneurs ressortent du workshop avec un outil concret exploitable, ceux-ci étaient invités à établir un Executive Summary, sous forme de pitch, qu’ils ont présenté, potentiellement présentable à des investisseurs ou partenaires.

Lors de cette dernière séance, force était de constater que le workshop a réellement impacté les entrepreneurs leur permettant de passer d’un état « imprécis » à  un pitch claire, concis et pertinent. Ce fût un réel moment de bonheur partagé entre mentors et entrepreneurs.

Conseils de Pamela et Thane aux entrepreneurs sociaux marocains

Pamela et Thane, en mentors expérimentés et reconnus de la Silicone Valley, ont bien voulu partager avec les entrepreneurs marocains quelques conseils. Retrouvez les récapitulés ci-dessous :

  • Conseil  1  : Concentrez-vous !

 Au lancement de votre produit ou service concentrez-vous sur un seul produit, une seul cible, une seule zone géographique. N’essayez pas de tout faire au début.

  • Conseil 2 : Préparez votre demande de fonds

Votre demande de fonds doit être justifiée et bien précise. Pour ceci 4 élements doivent figurer dans votre demande :

Le montant du fond : Vous avez besoin d’argent ? ok, mais combien ? 1000 MAD, 10000 MAD, 100000 MAD , ce n’est pas la même chose !

Type du fond : Don, fond d’amorçage, crédit ou une autre combinaison ? Il est important de définir le type de fond que vous cherchez . Ceci dépendera de votre structure et également de votre écosystème.

Pourquoi faire ?  Votre interlocuteur a besoin de savoir pourquoi vous avez besoin de cet argent et comment comptez-vous l’utiliser. Il n’y a pas mieux qu’un plan de développement (Gowth plan) pour mettre en avant ces éléments.

La promesse : Qu’est ce que vous promettez à votre interlocuteur ? selon le type de fonds demandé et obtenu, votre promesse peut varier. Elle peut être sociale et donc mesurée par l’impact créée ou financière et donc mesurée par le gain financier. Dans les deux cas, détaillez et chiffrez votre promesse.

  • Conseil 3  : Ne réinventez pas la roue

Apprenez des autres, n’essayez pas de réinventer la roue. D’autres entreprises ont essayé des choses qui sont similaires à ce que vou faites apprenez de leurs expériences.

  • Conseil 4 : N’essayez pas de tout faire

Au lieu de prendre en charge toute la chaine de valeur et essayer de tout faire par vous-même, cherchez des partenaires qui ont des compétences complémentaires aux vôtres, ça vous permettra d’être plus focus sur les éléments principaux de votre chaîne de valeur.